Réouverture annoncée du musée des Beaux Art de Draguignan

Le retour en grâce d'un espace culturel qui rayonnera sur tout le Midi

C’est officiel, la ville de Draguignan transforme son musée d’art et d’histoire en Musée des Beaux-Arts. Avec une date d’ouverture prévue le 16 novembre 2023, après 7 ans de fermeture. Un bel investissement fondé sur une restructuration visant à aménager un équipement culturel remarquable. De quoi booster la fréquentation touristique de cette ville située dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il fut fondé dès la fin du 18e siècle, dans l’ancien palais d’été de Monseigneur du Bellay, évêque de Fréjus. Et ses richesses patrimoniales témoignent de l’histoire de la cité, avec une remarquable mise en valeur.

Retour en grâce de l’art, à Draguignan

Draguignan affiche

La collection permanente du nouveau site mêle peintures, sculptures et objets d’art du 17e au 20e siècle, avec des objets archéologiques et des spécimens naturalisés. Les visiteurs y découvriront l’un des rares exemplaires d’un papier peint panoramique au décor chinois du début du 19e siècle. Mais aussi la reconstitution du mausolée de Joseph-Alphonse-Omer de Valbelle, comte de Tourves. À noter que le musée possède son portrait en marbre, ciselé par l’un des plus grands sculpteurs français, Jean-Antoine Houdon. Les salles abritent également l’armure d’apparat de François de Montmorency, réputée comme l’une des pièces maîtresses du musée.

Valoriser le patrimoine varois

Pour s’offrir une expérience immersive et enrichissante, le parcours tourne autour de l’architecture fonctionnelle de l’édifice. Ses espaces pédagogiques, ses installations technologiques de pointe et son square, propice aux activités musicales ou théâtrales, représenteront une véritable fenêtre ouverte sur l’art et la culture locale. Sous le signe du « Collectionnisme » et de l’exploration de la « force des imaginaires », une scénographie sobre suggèrera les décors et les ambiances d’une demeure seigneuriale. De plus, de grandes expositions temporaires se suivront au cours de l’année, selon des thématiques sélectionnées. Nul doute qu’avec ce musée retrouvé, Draguignan aura toute sa place dans le paysage muséal français ! Site Internet

Château de Versailles : un parcours royal dans la Galerie de l’Histoire

Versailles : trésors cachés au musée Lambinet

Musée Rude et Maison Magnin, 2 bonnes raisons de redécouvrir Dijon

L’Alhambra, un mythe andalou préservé