L’incertaine beauté du monde, par Valérie Belin

Regards sur l’imaginaire d'une photographe entre fiction et réalité

Diplômée de l’École Nationale des Beaux-Arts de Bourges et d’études en philosophie de l’art à l’université Panthéon-Sorbonne, Valérie Belin vit et travaille à Paris. Artiste plasticienne, Valérie Belin est l’une des photographes françaises les plus talentueuses de sa génération, et est reconnue dans le monde entier. À travers la photographie, l’artiste interroge l’image de soi et des autres, entre réalité et fiction. Son travail est un mixe minutieux entre observation, prises de vue, collecte d’objets, de documents et de montages numériques.

Une exposition d’envergure

L’exposition « L’incertaine beauté du monde« , présentée au MUba, à Tourcoing, retrace le parcours de l’artiste. Ainsi, une centaine de photographies des années 1990 à nos jours témoigne de l’évolution de son oeuvre. Ses créations révèlent son renouvellement stylistique ainsi que sa recherche constante d’une esthétique aussi immédiate que troublante. De l’argentique au numérique, du noir et blanc à la couleur, des objets aux humains, de l’organique au virtuel, la photographe représente les êtres et les choses tout en soulignant la beauté et la fragilité incertaine du monde. Elle interroge également les rapports complexes que l’on entretient avec son corps et ses représentations.

Fascinée par la notion d’animé et d’inanimé, Valérie Belin provoque un trouble de la représentation. Ses séries photographiques ont un seul but : réactiver notre imaginaire. L’exposition se déroule au MUba Eugène Leroy, à Tourcoing, du 17 mars au 27 août 2023. muba-tourcoing.fr

Le château de Swann s’invite au Carrousel du Louvre

Musée des Beaux Arts de Rouen : l’hommage à Walter Crane

Le Musée de l’Homme fait dialoguer Picasso et la Préhistoire

Galerie Excellsens, une fenêtre sur la création artisanale