Entre les Eaux et les Arbres, la symphonie visuelle du Château de Villiers

Une collection fascinante de dessins au feutre et de gravures à l'eau-forte

À l’occasion des Journées du Patrimoine, les 16 et 17 septembre 2023, l’artiste Michaël Cailloux donne rendez-vous aux amateurs d’art et de nature pour dévoiler sa symphonie visuelle. Au château de Villiers à Draveil, un domaine prestigieux, construit en 1782. L’édifice est le symbole de la ville de Draveil, et le lieu de nombreuses manifestations culturelles. C’est donc là que se tiendra l’exposition intitulée « Entre les Eaux et les Arbres ». Elle dévoilera une collection fascinante de dessins au feutre, de gravures à l’eau-forte et de sculptures en cuivre et en or. Celle-ci captive l’œil par leur subtilité et leur révélation de la beauté fragile de la nature.

La symphonie visuelle de Michaël Cailloux

œuvre l'Été Indien

Michaël Cailloux est un artiste français dont le travail s’imprègne de sa profonde fascination pour la nature. Son travail révèle la beauté et la fragilité de notre environnement. Son art est une célébration de la biodiversité et une invitation à réfléchir sur notre relation avec celui-ci. De quoi découvrir aussi les spécimens en papier, découpés et réalisés à quatre mains avec l’artiste Julie Yülle.

Célébration arty du centenaire de Bambi

Le moment fort de cet événement sera la célébration du centenaire de « Bambi ». L’œuvre intemporelle de Félix Salten, publiée pour la première fois en 1923. En avant-première, les visiteurs auront le privilège de plonger dans les dessins du prochain livre de Michaël Cailloux : « Bambi : la véritable histoire ». Sa sortie est prévue le 20 octobre 2023 aux éditions Delachaux et Niestlé. Cette œuvre promet d’apporter une nouvelle dimension à l’univers du jeune faon.

Une virtuose de l’art naturaliste

symphonie visuelle support travaillé en fer

Pour mettre en scène sa fascination pour la nature, Michaël Cailloux présentera également une rétrospective intitulée « Luxuriante Nature ». Elle offre un voyage sur son évolution artistique, de 2009 jusqu’à nos jours, mettant en lumière les différents supports qu’il a exploré au fil du temps. Une événement qui s’inscrit harmonieusement dans le thème des « Automnales ». E t de la devise de cette ville de l’Essonne : « Inter undas et arbores », qui signifie « entre les eaux et les arbres ». Une expérience inoubliable dans un lieu rare, témoin de l’histoire de France. draveil.frmichaelcailloux.com

Palais Galliera : flash back sur l’année 1997

Galerie Michael Lonsdale : Le Souffle, une exposition collective

Pascal Convert déploie ses œuvres à l’abbaye de Fontevraud

Vasarely avant l’Op Art, une abstraction européenne