La Samaritaine célèbre le Surréalisme avec l’Intelligence Artificielle

Une expérience visuelle et immersive entre poésie et technologie !

Cet automne, La Samaritaine, temple de la mode et du luxe à Paris, célèbre le Surréalisme. Les artistes emblématiques de ce mouvement artistique du 20e siècle se nomment Dali, Chagall, Magritte, Giacomettti…. Ils font appel au rêve, à l’inconscient, au fantastique, et ont ouvert la porte de tous les possibles. La Samaritaine rend hommage à ces esprits créatifs en utilisant un nouveau médium de création contemporaine. L’IA. L’intelligence artificielle. Les codes architecturaux sont ainsi amplifiés ou détournés. Les vitrines vous observent de leurs yeux malicieux, ou affichent une structure Eiffel vivante et végétale. Le grand escalier joue sur les perspectives, accroche l’oeil pour mieux le tromper. L’IA ouvre d’innombrables possibilités, de nouvelles narrations, de nouvelles esthétiques qui repoussent les frontières de l’imaginaire.

Le regard surréaliste de Lise Stoufflet

Diplômée des Beaux-Arts de Paris, en 2014, Lise Stoufflet imagine des œuvres à la limite du réel et du rêve. L’artiste a créé deux œuvres en phase avec la thématique « Paris Trompe-l’œil ». La première présente une myriade d’yeux brandis comme des pancartes, où l’œuvre scrute les visiteurs, et non l’inverse ! La seconde est une peinture qui dévoile une rencontre entre deux personnages, dans un jeu de proportions décalées. Deux créations qui évoquent des jeux de regards et soulèvent des questions de société. L’œil et le nuage sont des éléments liés au Surréalisme. L’œil évoque la voyance, l’ésotérisme. Tandis que que le nuage représente l’onirisme, où l’on peut s’abandonner et créer des images dans son esprit.

Quand le surréalisme s’invite dans la mode

L’exposition « Les Mystéri’Yeux » propose un parcours de 11 œuvres à regarder et à écouter. Ainsi, vous découvrirez des espaces iconiques de La Samaritaine à travers des créations surréalistes nées de l’intelligence artificielle. Rains, la marque suédoise de vêtements et accessoires de pluie, y signe un pop-up design qui défie la réalité. Comme surgies de nulle part, des pierres grimpent sur les murs de l’installation, créant des étagères inattendues. La marque de vêtements d’extérieur Canada Goose, dévoile un espace multisensoriel. Et combine des éléments numériques et naturels, à la fois visuels et sonores.

Une oeuvre créée par l’IA

Au studio photo Rivoli, se niche un boudoir surréaliste avec une toile générée par l’intelligence artificielle. Entre rêve et réalité, prenez une pause onirique dans cet espace ! Une expérience artistique unique où La Samaritaine et le Surréalisme s’unissent pour éveiller l’imaginaire. À découvrir, jusqu’au 31 octobre 2023. dfs.com

Casa Eminente lance sa brocante caritative

« Révélations » : la biennale crée l’événement au Grand Palais Éphémère

Hamlet, un mythe adapté avec brio à l’Opéra Bastille

Honfleur fête son patrimoine maritime en réhabilitant la « Mora »