AKAA, le salon design et arty dédié à l’Afrique

Un rendez-vous incontournable de la scène artistique africaine

Du 19 au 22 octobre 2023, AKAA, « Also Known as Africa », investira le Carreau du Temple, au coeur du Marais. Dédiée aux scènes artistiques africaines et Afro- descendantes, cette foire est unique en France. Elle réunit 37 galeries internationales et 117 artistes. On retrouvera la Galerie Anne de Villepoix, This is Not a White Cube, Kalashnikovv Gallery ou Nomad Gallery. Mais aussi de nouveaux lieux, comme MCC Gallery, Primo Marella Gallery, Afronova, Band of Vices, Yosr Ben Ammar Gallery, Brulhart Gallery et O’DA Art Gallery. Cette année, l’abstraction aura la part belle avec une sélection d’artistes pointus aux techniques diverses et ingénieuses. Parmi eux, Joël Andrianomearisoa, Tanaka Mazivanhanga, Amine El Gotaibi ou encore Kidan-Abkyelesh Belay.

Les Rencontres de AKAA

Cette année, AKAA crée une plateforme culturelle baptisée « Les Rencontres« . Celle-ci invite artistes, curateurs, penseurs, professionnels de l’art et visiteurs à s’exprimer et à débattre sur l’actualité de la vie artistique et du marché de l’art en Afrique. Et bien au-delà de ses frontières. Autre nouveauté, Richard Mudariki, artiste et fondateur de la plateforme « artHarare Contemporary », est invité pour une exposition inédite au sein du salon. II présentera le travail de quatre artistes femmes du Zimbabwe : Fungai Marima, Tanaka Mazivanhanga, Ana Uzelac, Linnet Rubaya et Xanthe Somers. Celles-ci parlent, à travers leurs œuvres, de leur peuple, leurs rêves, leurs défis, leurs espoirs et leurs valeurs morales. Leurs expressions artistiques vont des estampes à la peinture sur toile et la céramique.

Une installation monumentale

En collaboration avec le commissaire, Dr. Fahamu Pecou, artiste et fondateur d’ADAMA (African Diaspora Art Museum of Atlanta), l’artiste Cosmo Whyte, présentera une installation sous les verrières du Carreau du Temple. Il s’agit d’un rideau monumental en perles de nickel peintes. Cosmo Whyte, né en Jamaïque, utilise le dessin, la sculpture et la photographie pour explorer les questions raciales. Ses dessins à grande échelle représentent le corps en fête des communautés jamaïcaines et diasporiques en état de célébration. Ses personnages sont ornés de feuilles d’or et de paillettes noires.

AKAA, une 8e édition riche en découvertes

Des artistes de renommée internationale, mais AKAA, c’est aussi l’occasion de découvrir des jeunes talents qui regorgent de créativité. Une foire à ne pas manquer pour tous les collectionneurs et amateurs d’art contemporain africain. akaafair.com

Art Basel Miami Beach, le come back d’Hauser & Wirth

Serge Gainsbourg, guest star des Collections Carré Rive Gauche

Art Capital : 2 000 artistes au Grand Palais Éphémère

Drawing Now Art Fair : 17e édition du salon du dessin contemporain