Yorgo&Co. signe l’identité visuelle de la Maison Gainsbourg

L'institution culturelle parisienne trouve ses marques

Au 5 bis de la rue de Verneuil, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, la Maison Gainsbourg s’inscrit dans le paysage muséal parisien. Et la maison historique de l’ancien chanteur Serge Gainsbourg, conservée telle quelle depuis sa disparition, en 1991, a enfin trouvé sa nouvelle destination. Et depuis quelques mois, le N°5 de la même rue accueille un musée. Celui-ci propose une expérience audio inédite. Avec une librairie-bibliothèque, une boutique et le « Gainsbarre », un bar à cocktails en forme de piano-bar. Toujours recouvert de graffitis artistiques, le lieu est classé Patrimoine d’intérêt régional. Il a désormais sa propre identité de marque pour les inconditionnels du poète. Celle-ci repose sur les recherches d’archives menées durant 2 ans par Yorgo&Co.

Une Maison Gainsbourg New Look

Maison Gainsbourg goodies

Cette nouvelle signature correspond à la personnalité unique de Serge Gainsbourg, ainsi qu’à la calligraphie de son écriture. Elle fut choisie en collaboration avec sa fille Charlotte et soigneusement numérisée. Un travail basé sur une feuille de papier ou, dans les années 80. Serge Gainsbourg y testait les polices de caractère disponibles sur sa machine à écrire IBM 6750-3. Les manuscrits rouges qui structurent le système visuel proviennent toutes de ses notes et de ses œuvres dactylographiées. Le symbole de cette démarche est le profil de l’artiste lui-même, dessiné comme une évocation discrète de la fumée des Gitanes. Les cigarettes préférées de Serge. Du coup, la signalétique extérieure et intérieure de la Maison Gainsbourg, les objets vendus, les affiches de communication, les billets d’entrée et le site internet développé avec Area 17. Nocturne sont en harmonie.

Transmission d’une œuvre et goodies

Maison Gainsbourg vêtements

L’institution culturelle possède évidemment sa boutique. Et ça tombe bien pour les cadeaux de Noël ! Chemise et jean délavés, comme il aimait les porter, lunettes noires de la maison Pierre Marly, chaussures Richelieu, briquet zippo, crayons de couleurs, livres, disques, magnets, cendriers, tote-bag, parapluies, sucettes à l’anis, une collection de gadgets collector, souvent en éditions limitées, permettent de prolonger l’expérience en emportant avec soi un souvenir de « l’homme à la tête de chou ». yorgo.comaisongainsbourg.fr

Giorgetti, le dialogue parfait entre l’artisanat traditionnel et l’innovation

Guive Khosravi célèbre Paris avec les Émaux de Longwy

Paris Déco Off… en résidence éphémère au Passage Saint-Sulpice

Design : les must have des intérieurs élégants