Les Planète(s) Decouflé en orbite, avec 100 costumes exposés

Un décor exceptionnel pour repartir avec des étoiles dans les yeux

Du 25 mai 2024 au 5 janvier 2025, l’exposition Planète(s) Decouflé portera un regard unique sur quatre décennies de création du chorégraphe. Cela, dans une ancienne caserne militaire du 18e siècle classée Monument historique. Et à travers plus de 100 costumes qui plongeront les visiteurs dans un univers à mi-chemin de la danse, du cinéma et du dessin animé vivant. Le tout, à grands renforts des vidéos et de dessins qui viendront compléter un parcours unique. Car chacune des productions de Philippe Decouflé, depuis Codex en 1986, son premier triomphe international, révèle des mondes burlesques, fantastiques et singuliers.

Dessins, costumes et effets spéciaux

Decouflé musée
Centre national du costume et de la scène, à Moulins

Un succès qui s’explique par sa proximité avec des artistes à la hauteur de son talent pour magnifier les corps. Anatomique, Micro/ Macro, Kaléidoscopique, Ombres, les vitrines révèlent les mondes chorégraphiés de cet enfant terrible de la danse française. Le costume de scène revêt une importance toute particulière pour Philippe Decouflé. Au point d’avoir créé avec des costumiers-couturiers. Comme Philippe Guillotel, Laurence Chalou, Jean Malo ou Charlie Le Mindu. Et imaginer l’un des plus beaux vestiaires de la danse contemporaine. De la trilogie Codex/Decodex/Tricodex à Octopus, de WieBo à Tutti, sa créativité et ses complices sont ici mis en scène pour la première fois au Centre national du costume et de la scène de Moulins, grâce à la scénographie de Marco Mencacci.

Les paysages dansés de Philippe Decouflé

Decouflé costume

Dès le salon d’honneur, les visiteurs découvriront l’univers de Philippe Decouflé. Une expérience au plus près du mouvement et de ses dessins. À commencer par la robe bulle iconique de Shazam, puis deux costumes des Jeux Olympiques d’Albertville. De plus, l’actualité olympique permettra à la dernière grande salle de l’exposition d’inviter le public à revivre l’extraordinaire cérémonie des J. O. d’Albertville, en 1992. Un événement vu par plus de deux milliards de spectateurs. De quoi repartir avec des étoiles (olympiques ?) dans les yeux… Quartier Villars, Route de Montilly, 03000 Moulins. Tél. : +33 (0)4 70 20 76 20. cncs.fr

Le château de Swann s’invite au Carrousel du Louvre

Marc Desgrandchamps dévoile ses silhouettes au musée des Beaux-Arts de Dijon

Rappels, l’exposition immersive de Cécile Bart

Aéroports de Paris : un Culture Tour détonnant