Le cheval en majesté, au coeur du château de Versailles

Une rencontre intime avec la créature indissociable de l’aventure humaine

Jusqu’au 3 novembre 2024, le château de Versailles présente l’exposition « Cheval en Majesté, au cœur d’une civilisation« . En résonance avec les épreuves équestres des Jeux Olympiques de Paris 2024. Près de 300 œuvres y mettent en lumière la place et les usages de l’équidé dans la société civile et militaire. Cela, sur une période allant du 16e siècle à l’aube des temps modernes et jusqu’à la veille de la Première Guerre mondiale.

Le cheval, la plus noble conquête de l’homme

Le cheval est un miroir de son temps, un double de l’homme qu’il accompagne dans sa conquête du monde. Aussi, il occupe une place privilégiée, juste après les humains dans la hiérarchie des animaux. L’équidé est aussi l’animal nobiliaire par excellence. Depuis l’Ancien Régime, sa seule présence dans les représentations marque le rang, définit les hiérarchies sociales, assoit le pouvoir. Animal politique, il participe à la majesté des souverains ainsi qu’au processus de glorification qui fait du roi-cavalier un héros légendaire.

Parcours royal de l’expo Cheval en Majesté

cheval en majesté moyen-âge

Le sujet équin est inépuisable. Tant et si bien que l’exposition, la première du genre, s’articule en 13 sections déployées sur un parcours royal. Celui-ci traverse plusieurs espaces emblématiques du château : les Salles d’Afrique, le Grand Appartement du Roi, la galerie des Glaces et les appartements de Madame de Maintenon. Ainsi que ceux de la Dauphine, au rez-de-chaussée. Une mise en lumière de l’extraordinaire richesse de la civilisation équestre en Europe.

Des chevaux et des rois

cheval en majesté Louis XIV
cheval en majesté reine victoria

La première partie de l’exposition, « Cheval en Majesté, met en avant le lien entre les chevaux et les souverains et empereurs européens. Elle continue avec « Écuries royales : des palais pour des chevaux« , « Le cheval, roi de guerre« , « Cheval de Fête: le spectaculaire équestre« , « Le cheval et le luxe: trésors des écuries« , « Le cheval et la science« , « Le cheval comme modèle« . Et se termine par « D’une civilisation à l’autre« . Passionnant ! chateauversailles.fr

Palais Galliera : l’hommage au photographe italien Paolo Roversi

Galerie GNG, les œuvres de Bahram Hajou mises en scène

Atelier Alain Ellouz, les luminaires Infinity dévoilés

Harry Potter, l’exposition enfin à Paris