Nicolas Pol, l’artiste visionnaire de l’exposition « Les Trois Grâces »

De nouvelles réalités graphiques pour rêver d'un autre monde

L’exposition, « Les Trois Grâces« , se tiendra à la galerie Valérie Delaunay, à partir du jeudi 12 octobre 2023. Elle promet de plonger les visiteurs dans un monde artistique fascinant. Et cela, grâce aux œuvres provocatrices de l’artiste Nicolas Pol. Celles-ci mettent en lumière son exploration audacieuse de la surcharge de la représentation. Une profonde réflexion sur la nature de l’image dans la société contemporaine.

Nicolas Pol : un style brut et coloré

Nicolas Pol artiste peintre

Nicolas Pol est un artiste français qui a passé une partie de son enfance en Afrique. Il est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et de l’Université du Cinéma de la Sorbonne Nouvelle. C’est d’ailleurs l’influence du cinéma que l’on retrouve dans ses peintures transcendant les limites traditionnelles. Ses créations utilisent une variété de techniques, dont la sérigraphie, la peinture à l’huile et l’acrylique. Avec des formats généreux sur toile, il offre au spectateur une expérience immersive. Un travail reconnu par de nombreux collectionneurs de renommée mondiale et les institutions prestigieuses qui le mettent en avant.

L’exposition les Trois Grâces

L’exposition « Les Trois Grâces » présentera une série d’œuvres majeures, sous forme de critique de l’image. Pour l’artiste, elles deviennent des tournesols. Corolles jaunes posées au sommet d’une tige ou fleurs poussées hors-sol dans un univers déserté par toute possibilité de grâce. Le fond rouge sombre et épais de la composition est criblé de signes cryptiques qui saturent l’espace : graffs, dessins sommaires, collages, graphismes symboliques. À mesure que le monde se remplit de signes, le sens s’éteint, l’image se vide. L’occasion de se laisser emporter par sa capacité à transformer des éléments visuels disparates en une œuvre d’art cohérente. Voici le témoignage de son génie créatif. Plus que de simples tableaux, ses toiles sont des invitations à la réflexion, à la contemplation et à la remise en question de la réalité visuelle qui nous entoure. valeriedelaunay.com

François Réau investit les caves Ackerman, à Saumur

Les Ponts de Paris, sous l’œil du photographe Gary Zuercher

À Sète, le musée Paul Valéry invite les arborescences de Pierre-Luc Poujol

Pascal Convert déploie ses œuvres à l’abbaye de Fontevraud