Le solo show de Kun Kang à la galerie Vazieux

L'artiste coréen qui ose le mélange des matériaux les plus insolites

Du jeudi 15 juin au samedi 1er juillet 2023, la galerie Vazieux sera le terrain de jeux du coréen Kun Kang. L’exposition réunira ses créations récentes produites au printemps lors de sa résidence au Centre d’art “H du siège”, à Valenciennes. Masques, autoportraits, figures inquiétantes et créatures hybrides, sont autant d’incarnations visuelles de son travail. L’artiste tisse ses masques sur une ossature d’aiguilles pour former des visages avec un réseau de fils croisés. Ses portraits, il les modèle après les avoir scindé puis assemblé à des pièces étrangères. Il mélange des matériaux mous, telles que la laine et les plumes. Mais aussi des résines transparentes pour les durcir, avant de les superposer et créer des volumes de plus en plus solides.

run kang mouvements

Le choix de celui qui a suivi les cours de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy et de l’École Européenne Supérieure d’Arts de Bretagne ne tient pas du hasard. Il révèle autant son goût pour l’exploration plastique. Kun Kang aime également leur symbolique et leur référence aux relations humaines et à la construction du « moi ». Les œuvres de Kun Kang furent récompensées par plusieurs prix dans son pays natal. Elles questionnent sur l’évolution de la personnalité, la perception des autres et de soi. Sans oublier les relations qui lient les individus les uns aux autres. Prenant la forme de dessins, de peintures ou de sculptures, elles traduisent les sentiments de confusion et de contradiction qui lui sont si familiers. 5 bis, rue du Louvre – 75001 Paris. vazieux.com

Le Grand Trianon de Versailles accueille les soieries impériales

Amours imaginaires, la nouvelle exposition du musée des Avelines

Chère Eugénie, l’hommage au flacon aux abeilles de Guerlain

Fondation Pernod Ricard : duo arty entre Farah Atassi et Ulla von Brandenburg