Le Musée Marmottan Monet et les Jeux Olympiques, c’est parti !

Esthétisme et performance sur le terrain du sport et sur la toile

Le musée Marmottan Monet invite à participer aux Jeux Olympiques, en proposant « En jeu ! Les artistes et le sport« . Une exposition qui relate l’histoire du sport entre 1870 et 1930, à travers plus d’une centaine d’œuvres. À cette époque, la pratique sportive se développe en France, sous l’influence du Second Empire. Pratiqué par l’aristocratie au 19e siècle, le sport évolue au 20e en devenant un loisir accessible à tous. Les artistes impressionnistes, sensibles aux transformations de la société, s’intéressent à ces nouvelles pratiques. En fins observateurs de leur temps, ils soulignent l’importance de cette mutation… Un événement qui se veut une célébration de la créativité des artistes. Qui capture la vivacité, la grâce et l’énergie des sportifs.

Un siècle de valeurs sportives

C’est grâce au temps libre que le sport peut se développer, tant chez les amateurs que chez les professionnels. La pratique sportive se structure et se démocratise en Europe, sur le modèle anglais. En passant d’une activité réservée aux élites à une pratique pouvant être exercée par toutes les classes sociales. Le sport devient donc un enjeu politique et sociétal qui ne cessera de croître. Contribuant ainsi à la « bonne santé des populations », physique et morale. Tout en développant le respect de l’autre, le goût de l’effort. Et celle de l’abnégation, du mérite, de l’esprit d’équipe et du fair-play. Des vertus d’autant plus importantes pour les politiques que le monde connaît dans l’intervalle deux conflits majeurs. Mais le sport est aussi un spectacle rassemblant des foules de plus en plus nombreuses… Comme le montrent les toiles de l’exposition « En jeu ! Les artistes et le Sport (1870-1930)« .

L’art célèbre les Jeux Olympiques

Jeux Olympiques rameurs sur la seine
Jeux Olympiques chevaux

Le Musée Marmottan Monet s’aligne sur l’actualité sportive avec cette exposition thématique explorant les rapports des artistes aux athlètes de l’époque. Les plus grands noms de l’art se laissent inspirer par les sportifs qui leur servent de muses. À travers leurs peintures, leurs dessins, leurs sculptures, les maîtres démocratisent l’équitation, la boxe, la lutte, l’aviron, l’escrime… Ici, on découvre les œuvres de Monet, Degas, Sisley, Toulouse-Lautrec, Renoir, Caillebotte mais aussi Falguière, Maillol, Bellows, Bourdelle, Delaunay. Certaines de ces pièces exposées appartenant à des collections privées, c’est l’occasion unique d’aller les admirer.

Au commencement des Jeux Olympiques

Jeux Olympiques tennis

Les Jeux Olympiques, dits « Jeux Antiques » en référence à l’époque qui les a vus naître datent du 12e siècle avant Jésus-Christ. Mai, les historiens les font officiellement débuter le 1er juillet de l’an 776 avant notre ère. En 394, plusieurs centaines d’années après leur création à Olympie, en Grèce, les Jeux sont finalement interdits. Ce n’est qu’en 1896 que le baron Pierre de Coubertin remet au goût du jour la compétition sportive. En créant le Comité International Olympique (CIO), qui a pour vision de bâtir un monde meilleur grâce au sport. Le 6 avril 1896 s’ouvrent à Athènes les premiers Jeux Olympiques modernes. Paris accueille en 1900, la IIe Olympiade en pleine Exposition Universelle. En 1924, les Jeux de Chamonix pérennisent l’édition hivernale.  » En Jeu ! Les Artistes et le Sport » s’inscrit dans la programmation de l’Olympiade culturelle de Paris 2024. Top départ, du 4 avril au 01 septembre 2024 ! marmottan.fr

Pascal Convert déploie ses œuvres à l’abbaye de Fontevraud

Harmonie Nine, le nouveau spot parisien dédié à l’art contemporain

Salvetat : l’eau naturelle gazeuse fête ses 30 ans

Musée National Marc Chagall : une collection enrichie de 4 chefs-d’œuvre