Awena Cozannet, invitée du musée Pablo Picasso à Vallauris

Une exposition sur le thème de l'engagement personnel d'une artiste

L’exposition présentée à Vallauris s’inscrit dans la série des invitations faites par les musées nationaux du 20e siècle du département des Alpes-Maritimes à des artistes contemporains. Confirmés ou en devenir. Cela leur permet d’exposer dans la chapelle du musée national Pablo Picasso. Cela, en partenariat avec le musée Magnelli, musée de la céramique de la ville. Ils sont pensées en résonance avec le chef-d’œuvre de Picasso, « La Guerre et la Paix ».

Une artiste engagée invitée à Vallauris

Ces happenings explorent des propositions contemporaines autour du thème de l’engagement. Awena Cozannet, artiste sculpteur s’exprimant aussi par la photographie, l’installation ou le dessin. Elle est invitée à investir l’espace de la chapelle du musée le plus prestigieux de Vallauris. Jusqu’au 30 septembre 2024, ses œuvres invitent les visiteurs à une réflexion. Sur les notions de déplacement, de perspectives et de projets communs dans le cadre de l’exposition « Chaque jour est éternel ».

Des sculptures de textiles

Vallauris personnage

Ses grandes figures en mouvement font écho à ses questionnements. Cousues à la main et à la machine, les sculptures textiles sont conçues à partir de matériaux recyclés. À Vallauris, où l’artiste a effectué une résidence de création, elle a également réalisé une série de photographies. Ces images, créées en collaboration avec les élèves de l’école de danse de Vallauris, documentent le processus d’activation des sculptures par les corps vivants qui entrent en dialogue avec elles.

Destination Vallauris, le spot arty de l’été

Vallauris sculpture

Dans un moment de création fugace capté par l’appareil photo de l’artiste, née en Bretagne, mais vivant et travaillant à Romans-sur-Isère, la rencontre entre les sculptures, les danseurs et le paysage méditerranéen, produit des images au puissant pouvoir narratif qui renvoient au genre de la fiction, autant qu’à celui du photoreportage. Alors si vos pas vous mènent sur la Côte d’Azur cet été, l’occasion est trop belle de découvrir un travail éphémère aussi singulier ! awenacozannet.fr

Nouveau regard sur Théodore Géricault, au musée de la Vie romantique

Cité du Vitrail de Troyes : les vitraux de Notre-Dame-de-Paris exposés

Une Clameur, l’exposition événement du château de Ferney-Voltaire

Immersion dans le Moyen Âge retrouvé, au musée Gustave Moreau