Patricia de Figueiredo, décorée de la Médaille de Chevalier des Arts et des Lettres

Une distinction méritée, dans un lieu culte qui fête ses 75 ans

C’est au sein du célèbre restaurant Chez Françoise, cantine politique ancrée sous l’esplanade des Invalides, que notre consœur Patricia de Figueiredo avait convié des proches et quelques amis pour fêter l’événement. Un lieu qui lui est apparemment très cher. Et pour cause ! De son propre aveu, sa grand-mère y aurait eu une liaison avec le directeur de l’époque… Sous des applaudissements nourris, et en tout petit comité, c’est dans le cercle privé de cette table parlementaire qu’elle s’est vue décerner une récompense bien méritée. La Médaille de Chevalier des Arts et des Lettres. Des mains même de l’excellent Christian Malard. Que l’on retrouve, comme éditorialiste et consultant diplomatique pour la chaîne de télévision I24 News. Et co-président de l’European American Press Club.

Patricia de Figueiredo, l’arc-en-ciel culturel

Patricia de Figueiredo est tour à tour journaliste sur le site Internet Singular’s. Elle y couvre l’actualité littéraire, culturelle, touristique et gourmande de façon permanente. Ses activités l’amènent également à se transformer en romancière et directrice de la communication du Journal du Parlement, sous la houlette d’Olivier de Tilière, Président du Comité de France. L’ancienne Rédactrice en Chef de la revue Culture Papier a en effet plusieurs cordes à son arc. Curieuse de tout, ses livres couvrent les domaines les plus variés.

Les livres d’une passionnée trop discrète

Patricia de Figueiredo livre gastronomique

Ses écrits relatent des pans d’histoire avec Les Grandes Énigmes de l’Histoire – Le mystère Louis XVII, chez Bayard Poche ou Les Enfants des Ténèbres Rouges, chez Edilivre. Ils décrivent parfois les affres d’un écrivain, avec « Vous n’aurez pas mes cendres ! », chez Serge Safran Éditeur. Elle nous fait même partager son penchant pour la gastronomie, avec le chef étoilé Frédéric Simonin, dans « La Cuisine d’un chef engagé », aux éditions du Chêne. Sans oublier sa complicité avec Yvon Lechevestrier. Là, une écriture commune nous fait découvrir « États d’âme », un recueil de lettres imaginaires écrites en Bretagne. Des livres à emporter avec soi en vacances !

Lalanne expose 20 sculptures au 30 Montaigne, chez Dior

PAD Paris, 25 ans au service du design

L’Iris de Chanel crée l’événement à « Jardins Jardin »

Château de Vaux-leVicomte : la féerie du Grand Noël