Colette femme de lettres : l’Yonne célèbre ses 150 ans

Hommages à celle qui a repoussé les frontières de la littérature

Phare de la littérature française, la femme de lettres Colette est célébrée par le département de l’Yonne. Un lieu qui l’a marqué et inspiré. De son vrai nom, Sidonie-Gabrielle Colette, les hommages pleuvent sur ce personnage local. Les festivités commencent par une exposition à la Fondation Vera Michalski, en Suisse. Puis, d’une autre, à Granville, en Normandie, et d’une troisième, à Dijon. Et, ce sera au tour du très officiel Institut de France, quai Conti, à Paris, de commémorer les 150 ans de la naissance de l’écrivaine. L’institution convie les visiteurs sous sa coupole et dans la cour d’honneur. L’idée, c’est d’écouter des lectures publiques de certaines de ses plus belles pages, lues par une comédienne. Des instants mémoriels prolongés par des dédicaces et des rencontres avec des académiciens. Par la suite, chacun pourra accéder à une sélection de livres dans une librairie éphémère.

Au fil des livres d’une femme de lettres

Femme de lettres la maison de Colette femme de lettres
Femme de lettres le bureau de Colette femme de lettres

Durant ses années d’écriture, Colette fut romancière, mime, artiste et journaliste. Elle naquit à Saint-Sauveur-en-Puisaye. Et, s’attacha à ce village bourguignon. Ce dernier, en fait aujourd’hui son héroïne et lui consacre deux sites portant son nom. Sa maison natale, une bâtisse de style bourgeois qui cache un jardin agrémenté d’une glycine. Le tout, reconstitué à l’identique dans son ambiance du 19e siècle. L’ensemble nous replonge dans l’époque où vivait l’écrivaine. L’atmosphère de sa chambre d’enfant, la bibliothèque et ses bibelots plongent dans le quotidien de l’auteure et dans son univers familial.

Un musée au cœur de l’histoire

Femme de lettres le Château de Colette

Autre raison de visiter la région, le musée Colette proche de son ancienne demeure. Situé dans le donjon d’un château médiéval, baptisé Tour Sarrazine. Il présente une muséographie originale qui met en scène sa personnalité. Portraits, meubles et objets du quotidien accompagnent la découverte grâce à sa voix et à ses regards. Pour boucler cette rétrospective, faites une balade sur le chemin qui porte son nom. Il fut ainsi baptisé par les élèves du collège Colette. Dans cet environnement naturel, elle apprit à connaître le nom des arbres, des fleurs et des oiseaux. Ici, tout rappelle les récits de celle qui rédigea plus de 50 livres… musee-colette.com – tourisme-yonne.com

Cheverny, plus qu’un château un palais enchanté

Regards Croisés : design et arts à Juan-les-Pins

Casa Eminente lance sa brocante caritative

Château de Chambord : un Noël féérique et festif