Niki de Saint Phalle, l’exposition qui libère l’art

Le parcours bousculant et audacieux d'une artiste hors norme

Dernières semaines pour en profiter ! L’exposition Niki de Saint Phalle, « Les années 1980 et 1990 : l’art en liberté », est visible jusqu’au 5 mars 202,3 aux Abattoirs, le musée Frac Occitanie de Toulouse. Elle offre l’occasion de plonger dans l’univers libéré et haut en couleur de cette artiste franco-américaine hors norme. Artiste engagée, souvent pionnière pour des causes multiples encore vivaces (Sida, racisme, avortement, écologie…), Niki de Saint Phalle, décédée en 2002, a laissé derrière elle des œuvres remarquables. N’hésitez pas à les scruter de près l’une après l’autre !

Niki de Saint Phalle 2 oeuvres

Vous y découvrirez notamment des sculptures colorées, des installations monumentales, des pièces de mobilier ou encore des bijoux. Au total, l’exposition comprend près de 200 œuvres d’art. Elles ont été crées pendant deux décennies marquées par une liberté, un affranchissement et une diversité de travail. Les années 1960 ont rendu l’artiste célèbre, grâce à ses emblématiques Tirs et Nanas. La seconde moitié de sa carrière est tout autant saisissante… Pensez à réserver ! lesabattoirs.org

Les musées royaux des Beaux-Arts de Belgique célèbrent le Surréalisme

Jaeger-LeCoultre : le voyage à Dubaï avec l’exposition « The Stellar Odyssey »

Les douces rêveries poétiques de Nathalie Perakis-Valat

Les « Chibi-Chans » de l’artiste Elena exposés au Clos Y