Mondes Disparus, l’expédition immersive au Jardin des Plantes

La réalité virtuelle au service de la recherche et du divertissement

Du 14 octobre 2023 au 16 juin 2024, rendez-vous est pris pour retrouver les mondes disparus. Fantasmés par le petit et le grand écran, la 3D et les chercheurs, ils prendront ici une nouvelle forme. Cette expédition immersive exceptionnelle nous ramène 3,5 milliards d’années en arrière, à l’époque où tout semblait possible. Alors on dit merci aux procédés technologiques qui nous font voyager aussi loin grâce à ce récit construit sur mesure. Par un comité scientifique du Muséum d’Histoire Naturelle, et avec la complicité des experts d’Excurio, le pionnier français des expériences en réalité virtuelle. Les visiteurs s’apprêtent à traverser le temps en moins d’une heure.

Les mondes disparus enfin retrouvés

Mondes Disparus océans

Dans la Galerie de Géologie et de Minéralogie, cette fiction scientifique s’attache au prisme de l’émerveillement pour faire du public, non pas un simple spectateur, mais bien un acteur engagé dans l’expérience inédite et naturaliste qui cherche à expliquer comment notre planète évolue depuis ses débuts. Elle raconte une longue évolution au moyen d’expositions, d’enseignements, de conférences, de podcasts… avec les minéraux, les roches et les fossiles pour témoins. La reconstitution des animaux et des plantes du passé, ainsi que leurs environnements, les paléo-paysages, sont tous simplement bluffants avec des des images à couper le souffle.

Faire des visiteurs des paléonautes

Mondes Disparus dinosaures

La Terre prend alors des facettes inattendues, depuis sa formation jusqu’à l’émergence de l’espèce humaine. Cette co-production met à l’honneur les dinosaures, simple épisode de la grande histoire de la vie. Tout en parcourant tous les continents et les océans dans un surprenant décor minéral et désertique. Elle passe également en revue les plantes, 120 espèces animales et le gigantisme des insectes. Le scénario fait démarrer l’histoire en 2223, avec une jeune biologiste, Charlie, et son robot, Darwin, doté de fonctionnalités étonnantes. Envie de faire leur connaissance ? Alors attachez vos ceintures pour rencontrer le Crétacé, l’Archéen, le Cambrien, le Carbonifère, l’Éocène, le Pléistocène et le Jurassique. Il n’attendent plus que vous, pour un retour vers le futur ! mnhn.fr

La galerie londonienne Hauser & Wirth expose Günther Förg

À Nice, le MAMAC ouvre ses portes à Thu-Van Tran

Henri-Edmond Cross : un été au musée de l’Annonciade, à Saint-Tropez

Les Ponts de Paris, sous l’œil du photographe Gary Zuercher