Maison-Musée Jean Cocteau : une saison poétique et musicale

Une plongée dans le cadre bucolique d'un artiste hors norme

C’est à Milly-la-Forêt, dans l’Essonne, que se trouve la Maison-Musée Jean Cocteau, écrivain, dessinateur, poète et cinéaste. Il l’achète en 1946, avec son compagnon Jean Marais, juste après le tournage du film la Belle et la Bête. Anciennes dépendances du château de la Bonde, cette demeure du 17e siècle fut son refuge jusqu’à sa mort, en 1963.

Le cocon de Jean Cocteau, en mode cabinet de curiosités

Avec la complicité de son amie décoratrice, Madeleine Castaing, Jean Cocteau aménage ses pièces de vie. Un univers éclectique et poétique, avec papier peint léopard, objets insolites, mobilier baroque et hétéroclite. Une dent de narval côtoie une armoire de style gothique. Le fauteuil d’André Gide fait face au miroir offert par Coco Chanel. Un dessin « Œdipe et le Sphinx » contribue à apporter à l’ensemble une atmosphère de cabinet de curiosités. Pour la première fois, le second étage de la maison, dévolu à Jean Marais, sera ouvert au public. Une occasion unique de découvrir la relation entre ces deux hommes, la force de leur amour et leurs oeuvres, du théâtre aux dessins en passant par les sculptures, les poèmes et les films.

Un écrin de verdure romantique au jardin

Se promener dans les jardins de la Maison-Musée Jean Cocteau participe à la poésie du lieu. Deux hectares de verdure où se mêlent des massifs de fleurs, des arbres fruitiers, des plantes médicinales et un potager. Ainsi que des sculptures chères au poète. Ce cadre enchanteur accueille des samedis musicaux qui explorent le lien que le poète entretenait avec les musiques et les musiciens de son temps. De fin juin à mi-septembre, les samedis à 18h, on écoutera des mélodies et des chansons qu’il appréciait. Debussy, Ravel, Igor Stravinsky ou encore Satie. Mais aussi Edith Piaf, des chansons des rues, sans oublier le Groupe des Six, animé par le poète et scellé par une amitié partagée. Une évasion poétique et musicale, à découvrir du 2 mai au 3 novembre 2024. maisonjeancocteau.com

Château La Coste : portes ouvertes à Francesco Clemente

Un automne de pierre et de sable à la galerie Cyril Guernieri

Jaeger-LeCoultre : le voyage à Dubaï avec l’exposition « The Stellar Odyssey »

Beau comme l’Antique, l’expo de la galerie Valérie Delaunay, à Marseille