L’univers animé de Sawako Kabuki à la galerie Miyu

Des dessins et films d’animation inédits

La galerie Miyu, première au monde dédiée aux arts et aux techniques de l’animation, présente les créations de Sawako Kabuki. Et du 24 février au 8 avril 2023, elle présente une exposition personnelle de l’artiste japonaise, intitulée « Butt Therapy ». Des œuvres originales dépeignent avec humour et sensualité les désirs de la vie, selon la créatrice. Comme la nourriture, le sexe, le sommeil et l’excrétion… Thérapeutique et libre de tout tabou, sa démarche et son ambition créative explorent son inconscient pour libérer des univers parfois honteux. Née en 1990 à Tokyo, Sawako Kabuki est diplômée d’une licence de design graphique à l’université des Beaux-Arts de Tama, au Japon. Elle a ensuite travaillé sur les vidéos. Aujourd’hui, elle est reconnue en tant que réalisatrice de films d’animation.

Les films primés de Sawako Kabuki

Ses films ont été récompensés lors de nombreux festivals internationaux dans plus de 20 pays, notamment à Annecy, Ottawa, Zagreb ou encore Rotterdam. Tout comme ses dessins, les films d’animation de Sawako Kabuki abordent également des sujets parfois tabous. Les relations toxiques, la boulimie, les tabous corporels ou encore les menstruations. Son dernier film d’animation, « I’m Late« , se concentre sur ce dernier sujet. Il sera projeté durant toute la durée de l’exposition ainsi que quatre de ses courts-métrages. La nudité et la sexualité sont au centre de ses images. Un univers pop et décomplexé où les tonalités de rouge et de bleu prédominent. Alors comment ne pas être captivé et/ou surpris par ses œuvres de Sawako Kabuki ? miyu.fr

Fragonard, un peintre, un parfumeur, des musées et des expos, à Grasse

Balsan donne carte blanche à Elise Fouin

Regard sur les Collections : 5e édition au musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq

Révéler l’invisible, les femmes s’exposent : l’exposition se renouvelle