L’Enchanteuse, premier album initiatique de Marie Bastide

Un voyage alchimique en 10 chansons

Si le nom de Marie Bastide ne vous dit encore rien, sachez pourtant qu’elle n’est pas une inconnue dans le milieu de la musique. Elle s’est fait un nom dans l’industrie musicale grâce à ses talents d’auteure-compositrice et de parolière. La chanteuse a collaboré avec de grands noms, tels que Anggun, Florent Pagny, Céline Dion, le Groupe Circus et Louane. Sa contribution majeure a été remarqué sur les paroles de la chanson « Un jour au mauvais endroit » de Calogero. Un titre qui lui a valu une récompense aux Victoires de la Musique, en 2015. Aujourd’hui, c’est elle qui émerge de l’ombre avec éclat en présentant son premier album, « L’Enchanteuse« . Elle signe ainsi son entrée officielle sur la scène musicale.

Les mélodies poétiques de L’Enchanteuse

Marie Bastide chanteuse autrice et parolière

Marie Bastide, en bonne parolière, façonne son premier album comme un diamant taillé dans la matière de son âme. Chacune de ces chansons est conçue comme un remède. Sa musique vise à transformer les fêlures et à réparer les cœurs. Elle est experte dans le choix des mots, optant toujours pour ceux à très haute vibration, capables d’apaiser, libérer, soutenir et élever les sens. Sa voix, empreinte d’une intention réparatrice, se mêle harmonieusement à son interprétation. Tandis que les instruments et les mélodies sont créés sur mesure pour chaque pièce.

Marie Bastide, l’album révélateur

À travers cet opus, elle explore des thèmes personnels et universels offrant une perspective authentique et sincère de son monde intérieur. Sa musique témoigne de son évolution artistique continue. Dix titres, nés de sa plume, et composés notamment par Julien Clerc, Carla Bruni, Calogero et Florent Marchet. Dix chansons qui font vibrer la lumière dans les failles profondes de l’intime, du tabou et du non-dit. Emmène-moi-là-bas, la Nuit noire, Le Petit Oiseau, la Boîte en fer forgé, Bleu ou encore à Coeur Ouvert sont des titres évocateurs. Son conseil ? À écouter trois fois par jour, de préférence avec un bon casque. Une artiste à suivre de près ! lenchanteuse.com

1 000 bagues en héritage, à la Galerie Victor Gastou

Geoffrey Duval : tourisme et showbiz au théâtre du Gouvernail

Molitor sous les traits de l’artiste Olivia De Bona

Gazouillis, le projet brillamment éco-responsable