L’eau dans tous ses états au Cloître des Récollets, à Metz

Un fluide précieux artistiquement mis en scène

L’eau comme source de vie et d’émerveillement naturel méritait bien d’être célébrée ! Cette fête aura bien lieu, les 3 et 4 septembre prochain, au Cloître des Récollets de Metz. Et à laquelle se greffera l’exposition très attendue de l’artiste-pionnière de la peinture écolo, Nicole King. Dans ce lieu historique, une sélection d’une cinquantaine d’œuvres de l’artiste seront présentées dans la grande salle capitulaire et dans l’espace public. Le Cloître des Récollets est un ancien couvent datant du 13e siècle, il fut dès 1972 l’Institut Européen d’Écologie, créé par le biologiste et écrivain Jean-Marie Pelt. Les toiles de Nicole King correspondent à sa recherche esthétique sur l’eau douce, depuis les 20 dernières années. Elle y montre la relation de l’homme avec cet élément qui devient le sujet principal de son travail. Et qu’elle met en lumière, à travers « Eau habitée, eau menacée, eau rêvée ».

Une démarche artistique engagée

l'eau tableau

L’ancienne experte au département « Ressources en eau et pollution » du WWF International, partage avec les visiteurs sa démarche interdisciplinaire. Entre art et science. L’ensemble de ses peintures contribuent ainsi à imaginer de nouvelles formes de représentation afin de stimuler la mise en place des changements majeurs qui s’annoncent dans nos sociétés.

L’eau vue d’en haut

l'eau à boire

À l’exemple « Des Glaciers aux fontaines », un tableau emblématique. Le cycle de ce liquide y est présent depuis la fonte des glaciers, vus d’avion, aux généreuses fontaines romaines. Comme celles de la Piazza Navona. Quant au cheval piaffant en pierre du Bernin, et la main tendue du Nil, ils symbolisent les tensions qui s’accroissent. Celles qui se font jour autour des besoins en eau potable, encore non satisfaits dans certaines parties du globe. Un petit espoir se fait jour, tout de même, avec au centre de la toile une fenêtre symbolisant le flux de l’eau, des fleuves à l’océan. Non mais à l’eau, quoi ! Exposition du 1er au 30 septembre 2023, au cloître des Récollets : 1, rue des Récollets – 57000 Metz. nicoleking.fr

Naples pour passion, la collection De Vito au musée Granet d’Aix-en-Provence

Musée Rodin, la mise en scène du sculpteur Antony Gormley

Fontainebleau, cartes postales d’un château au fil des siècles

Planches Contact : 60 ans de la maison Renoma à la galerie GNG