Hamlet, un mythe adapté avec brio à l’Opéra Bastille

Une adaptation unique qui confère au personnage son caractère éternel

La célèbre pièce de Shakespeare est une source intarissable d’inspiration depuis le 17e siècle. Les librettistes Barbier et Carré l’ont adaptée pour l’opéra. Ils en ont modifié la fin : ici Hamlet survit, dans la grande tradition lyrique des « lieto fine ». Au 19e siècle, le travail de Shakespeare fascinent les romantiques. Notamment La Tragique Histoire d’Hamlet, prince du Danemark, l’une des plus célèbres pièces du dramaturge anglais. Une oeuvre traversée par les questions existentielles du rôle-titre, To be or not to be. Elle questionne aussi sur le fantôme de son père assassiné et son amour maudit pour Ophélie.

Alexandre Dumas père est lui-même fasciné par ce drame, dont il livre, en 1847, une adaptation à succès. C’est à partir de cette version que Michel Carré et Jules Barbier offrent à Ambroise Thomas le livret d’Hamlet. Il s’agit du dernier opéra à avoir été créé dans la salle Le Peletier. Les formes musicales et dramaturgiques du grand opéra français ont inspiré le compositeur. Cela confère au récit une ardeur participant à la beauté de la partition

La mise en scène

Krzysztof Warlikowski signe ici une nouvelle mise en scène. Il y explore le thème de la folie. Un véritable fil rouge de cette œuvre qui n’avait pas été à l’affiche de l’Opéra national de Paris, depuis 1938.

Grand sondeur des profondeurs de la psyché humaine, il explore la folie qui parcourt ce jalon du théâtre lyrique. C’est ainsi qu’il en fait émerger de fascinantes images spectrales.

Lisette Oropesa, soprano de la pièce de Shakespeare

Les chanteurs

La distribution rassemble parmi les meilleurs ambassadeurs du répertoire romantique français. Parmi eux, le baryton Ludovic Tézier dans le rôle-titre ou la soprano Lisette Oropesa, dans le rôle d’Ophélie.

La direction musicale

Le jeune chef Pierre Dumoussaud dirigera Hamlet. La première Victoire de la Musique, dans la catégorie « Révélation chef d’orchestre », le récompense en 2002. Les grandes scènes françaises et européennes le réclament aujourd’hui chaleureusement. Représentations, du 11 mars au 9 avril 2023. operadeparis.fr

Expérience sensorielle à la Cité Immersive Viking de Rouen

La galerie Dilecta participe à Art Paris Art Fair

The Kooples Art Prize dévoile ses deux lauréats

La Samaritaine célèbre le Surréalisme avec l’Intelligence Artificielle