Bibliothèque Nationale de France

Bibliothèque Nationale de France Richelieu : la réouverture !

Un espace de lecture, de visite et de médiation

Il a fallu 12 ans de travaux pour que la Bibliothèque Nationale de France Richelieu retrouve la mémoire du temps. Ses pierres blondes, ses briques et ses marbres ont retrouvé tout leur éclat. Elles sonnent la fin de ce chantier majeur du Ministère de la Culture. L’ouverture de ce nouvel écrin aux collections exceptionnelles coïncide avec le tricentenaire de sa première installation, dans l’ancien palais Mazarin. Victime de son succès, le lieu fut toujours en quête perpétuelle d’espace, du fait de l’accroissement constant de ses fonds. Il fallait donc rénover et repenser complètement le bâtiment originel pour l’adapter aux savoirs accumulés au fil du temps. Et aux nouveaux besoins du public.

salle ovale
entrée de la bibliothèque

Renaissance d’un site historique

fresques

À l’instar de la Bibliothèque François Mitterrand, qui conserve les imprimés et les documents audiovisuels sur la rive sud de la Seine, le challenge des architectes de la Bibliothèque Nationale de France Richelieu a consisté à valoriser les strates historiques d’un édifice hors d’une commun. Tout en garantissant une cohérence d’ensemble à « Richelieu », pour protéger manuscrits, dessins, gravures, photographies, cartes, plans, monnaies, médailles, antiquités et bijoux. Soit plus de 22 millions de documents.

Découvertes historiques et littéraires

médaillons

Le site s’est trouvé une mission et un nouveau destin. S’affirmer comme un pôle d’excellence dédié à l’histoire des arts et aux sciences du patrimoine. Pour cela, il s’ouvre à tous les publics pour donner à voir l’incroyable richesse de ses trésors, grâce à une offre culturelle totalement renouvelée. Le musée dévoile près de 900 œuvres, emblématiques, allant de l’Antiquité à nos jours. Il est prolongé par les salles de recherche, réservées aux chercheurs, tandis que l’accès à la « salle Ovale » sera disponible en permanence.

salle du globe

Une cour d’honneur et une entrée solennelle

Un parcours libre offre désormais des vues inédites sur les salles de lecture ou les magasins de conservation et permet d’admirer les vestiges de ce joyau architectural. Lecteurs et visiteurs de tout âge peuvent s’y installer librement et consulter l’un des 20 000 ouvrages mis à disposition, incluant la plus grande collection de bandes dessinées en accès libre en France. Et pour matcher avec l’époque, ce haut lieu culturel est même doté d’un café et d’un jardin luxuriant. bnf.fr

Hôtel Littéraire Le Swann : commémorations Proustiennes

Lumières en Seine du Domaine National de Saint-Cloud, c’est parti !

Château de Chambord : un Noël féérique et festif

Musée des Arts Forains : 12e Festival du Merveilleux !