À bord du Saphir Odoriko, le train panoramique de luxe au Japon

L'autre manière de voyager, en longeant l’océan Pacifique

Vous avez toujours rêvé de voyager à bord d’un train-bijou ? Au Japon, c’est possible en embarquant sur le Saphir Odoriko.

Le train comme fer de lance de l’économie 

train de luxe au Japon

Au Japon, les gares font figure de cœur des villes et des quartiers. La vie s’organise autour de cette agora ferroviaire. Les Japonais sont d’humeur voyageuse, ils ont une relation intime avec le train. Le pays a d’ailleurs été pionnier en terme de rapidité, vitesse, ponctualité, respect de l’environnement et service. Le développement de son réseau ferroviaire a commencé peu après que le pays ait ouvert ses frontières aux relations internationales. Après un isolement imposé par le « Shogunat » d’environ 250 ans. L’ouverture a été initiée afin que le Japon puisse se moderniser rapidement. Depuis, JR East est devenue la plus grande compagnie ferroviaire de passagers de l’archipel. Elle était déjà très populaire à travers le monde pour le « Shinkansen », le TGV local. Il accueille 17 millions de personnes chaque jour. Parmi ses trains, certains se démarquent par leur luxe. Comme c’est le cas pour le Saphir Odoriko

Une invitation au voyage tout confort

fauteuil de train luxueux

Le train Saphir Odoriko emmène les voyageurs vers l’une des principales destinations touristiques du Japon. Il s’agit de la péninsule d’Izu, à 2h30 de Tokyo. Une région qui fourmille de sources chaudes relaxantes, avec des vues infinies sur la mer et des spécialités culinaires orientées vers les saveurs marines. Une destination de choix pour les escapades de week-end. Conçu par le designer Ken Okuyama, le Saphir Odoriko présente un extérieur bleu profond. Lui-même inspiré par les couleurs bleu saphir de la mer et du ciel de la péninsule d’Izu. Les voyageurs peuvent admirer la beauté de l’océan Pacifique depuis chaque wagon, puisque le train longe les rivages pendant une grande partie du trajet. En effet, ce train a la particularité d’être… dissymétrique. Comme il roule le long de la côte, l’aménagement est tel que les passagers ont toujours la plue jolie vue.

Le comble du luxe

siège de train Saphir Odoriko

Les voitures de première classe de JR East s’appellent les « Green Cars ». Sur le Saphir Odoriko, chaque wagon en est une. Les passagers profitent à leur aise de sièges au confort optimal. Offrant plus d’espace et d’intimité, ces grands sièges pivotants en cuir moelleux sont tous situés face aux vitres panoramiques. Cela offre aux passagers le plus beau des spectacles. Sans oublier les lucarnes en hauteur pour admirer le ciel. Il existe aussi des sièges encore plus privés et encore plus paisibles : il s’agit des « Green Cars Premium ». On peut aussi réserver des salons privés pour des groupes de 6 personnes. Et y prendre des repas concoctés par le chef Zaiyu Hasegawa.

Un train qui dessert les joyaux du pays

trajet Saphir Odoriko
repas train japonais Saphir Odoriko
vue train

Parmi les différentes destinations à découvrir tout au long du voyage, quelques spots à ne pas manquer. Proche de la capitale, Izu-Kōgen est une station balnéaire prisée des Tokyoïtes. Elle abrite pléthore d’auberges et de musées, entourés de fleurs épanouies au beau milieu de montagnes. Et toujours le bleu merveilleux de la côte en toile de fond. Il y a aussi la zone autour du phare de Kadowakizaki. On peut marcher sur la lave noire et contempler les vagues déferlantes de l’océan. Izukyū-Shimoda, enfin, est un lieu de villégiature situé à l’extrémité sud-est de la péninsule d’Izu. Aujourd’hui, les touristes viennent à Shimoda pour profiter du soleil. Le Saphir Odoriko honore clairement sa promesse d’évasion luxueuse. Plus d’infos sur les prix, les trajets et les prestations : jreast.co.jp

Bowers & Wilkins Zeppelin, une enceinte sans fil au design inspiré par McLaren

Bang & Olufsen monte le son pour sa collection avec Ferrari

Sage Appliances lance The Barista Express Impress

Gaudi : l’atelier du divin, en réalité virtuelle