Hypercars : faire de la voiture l’objet du désir du futur

Des prototypes bientôt visibles sur les routes

Les hypercars sont de sortie au Mondial Paris 2022. Et ces prototypes entrent bientôt en production pour préfigurer l’automobile du futur. Si, si, la voiture fait encore rêver ! Il suffit de découvrir les lancements en rafale des fabricants de tous pays. Bien sûr, l’époque est à l’électrique, voire à l’hydrogène pour les marques les plus avant-gardistes. Rassurez-vous, leurs bolides ne vantent plus la vitesse, mais le confort, basé sur l’intelligence artificielle pour faire de ces véhicules des engins autonomes dédiés au travail et aux loisirs. Et avec eux, on note le retour en grâce de Renault, qui sort son modèle Alpenglow. Et ce concept car fera le show aux prochaines 24 heures du Mans. Son esthétique dévoile une coque 100% carbone, avec une signature lumineuse affichée sur toute la largeur de la voiture.

Rêver d’un modèle ultime

S’il est un autre modèle attendu, c’est bien la Viritech Apricale, avec ses lignes signées Pininfarina. Elle est dotée de 4 roues motrices, de 1 088 chevaux, d’une batterie au lithium qui lui permet une recharge complète en 1 minute, 0 émission de carbone à l’horizon. 25 modèles sont encore à produire, mais ils ont auraient déjà trouvé leurs acheteurs, sans qu’ils n’aient même vu le prix…

Un couteau suisse sur roues motrices

Quant aux baroudeurs, ils opteront pour l’étonnante Dacia Manifesto. Cette voiture « éco-smart » rappelle les Buggys des seventies, en version Rover prêt à sillonner les terrains extraterrestres. Ses petits plus ? Ce SUV propose des revêtements des sièges qui se clipsent pour devenir des sacs de couchage confortables. Ici, pas de portes, pas de pare-brise et 1 seul phare à Led comme projecteur frontal.

La France pionnière du moteur à hydrogène

Le pavillon tricolore fait l’unanimité avec l’Hopium Machina. Munie d’une pile à combustible, cette berline booster par 500 chevaux sous le capot, offre une vitesse de pointe de 230 km/heure, une autonomie de 1 000 km et un prix de 120 000 €. Avec elle, on oublie les poignées de porte, Hopium s’ouvre automatiquement à l’approche du conducteur. Son habitacle est signé Félix Godard, ex Porsche et Tesla. Quant à la planche de bord, elle abrite un écran digital sur toute la largeur de la voiture, accessible au conducteur ainsi qu’au passager.

Les voitures sans permis à l’honneur

Du côté des citadines, il faudra compter avec la Microlino, fabriqué par le Suisse Micro Mobility Systems. Ce concept car électrique cumule petite taille et petit prix. Loin du pot à yaourt au look néo-rétro, il embarque 2 adultes depuis sa porte frontale et peut rouler pendant jusqu’à 230 km, à 90 km/h, avant de passer par la case recharge. Bonne nouvelle, il se conduit à partir de 16 ans.

Gentleman farmer au volant d’un OVNI

Avec son container rétractable, La Bagnole de KG Auto pourrait devenir la reine des champs et des vignes. Ce quadricycle électrique au design épuré, à mi-chemin entre l’utilitaire et le véhicule de loisirs, offre 140 km d’autonomie. Un vrai pick-up de 2 places, modulable, qui peut emporter 150 kg de marchandises. Avec de telles innovations, la voiture a encore de beaux jours devant elle… 

www.renaultgroup.com – www.viritech.co.uk – www.dacia.fr – www.hopium.com – microlino-car.com – kgauto.fr

Michael Blast : le vélo électrique Greaser Classic allie sport et style

Samsung Galaxy, l’expérience connectée

Louis Vuitton LV Nanogram, l’enceinte portable qui monte le son

Sage Appliances lance The Barista Express Impress