Nicolas de Staël fait sa rentrée au Musée d’Art Moderne de Paris

Redécouvrir les œuvres d'un artiste iconique devenu culte

Nicolas de Staël et la vie culturelle parisienne vous manquent pendant vos vacances ? Rendez-vous est pris, du 15 septembre 2023 au 21 janvier 2024. Et la rencontre se déroulera dans les salles du prestigieux Musée d’Art Moderne. Vous y découvrirez la rétrospective consacrée à la figure incontournable de la scène artistique française d’après-guerre. 20 ans après celle organisée par le Centre Pompidou, cette exposition offre un nouveau regard sur le travail de l’artiste. Elle tire en effet parti d’événements plus récents ayant mis en lumière certains aspects méconnus de sa carrière pour aller plus loin.

La quête picturale de Nicolas de Staël

Nicolas de Staël toile bleue

Le happening rassemblera une sélection d’environ 200 tableaux. Des dessins, gravures et carnets venus de nombreuses collections publiques et privées, en Europe et aux Etats-Unis. Ils seront accrochés aux côtés de quelques-uns de ses chefs-d’œuvre emblématiques, tels que le Parc des Princes. Parmi eux, un ensemble important de toiles rarement, sinon jamais exposées. Dont une cinquantaine, montrée pour la première fois dans un musée français et organisée de manière chronologique. On y remarque les évolutions successives de Nicolas de Staël. Depuis ses premiers pas figuratifs et ses toiles sombres des années 1940, aux tableaux peints à la veille de sa disparition, en 1955.

Des œuvres voyageuses et expérimentales

Nicolas de Staël tableau

Entre sa jeunesse, son période Vauclusienne, son voyage en Sicile et son atelier Antibois, l’artiste n’a peint que 12 ans. Mais assez pour avoir produit une œuvre riche et complexe qui dévoile son besoin d’évasion. Le besoin d’explorer de nouvelles voies, intenses, concises, sans tenir compte des modes, forcément éphémères. Nicolas de Staël s’éteint à l’âge de 41 ans, fatigué par la vie, en nous laissant un héritage artistique dense et unique. Et pour aller plus loin, l’exposition sera aussi à la Fondation de l’Hermitage, à Lausanne, du 9 février au 9 juin 2024. Profitez-en ! mam.paris

Le musée de la Chasse et de la Nature imagine le futur avec Uchronie

Le Réservoir passe de l’autre côté du miroir

La Régence fait son retour à Paris au musée Carnavalet

Chère Eugénie, l’hommage au flacon aux abeilles de Guerlain