Le Musée de l’illusion ouvre ses portes à Lille

Découvrir un univers fascinant où la perte des repaires fait partie du jeu

Le 3 juillet 2024, le Musée de l’illusion s’installera enfin à Lille, après avoir conquis les villes de Toronto, Dubaï, New York, Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux. Plus de 70 illusions, aussi amusantes qu’hallucinantes, y seront proposées. Bienvenue dans ce monde fascinant et immersif où tous les sens sont chamboulés ! Un univers capable de troubler les plus téméraires d’entre nous. Ici, l’originalité du divertissement se mêle de pédagogie dans un lieu unique qui propose des expériences visuelles et interactives.

Quand l’image nous joue des tours

D’entrée, le lieu trompe notre perception de la réalité. Illusions d’optique, jeux de miroirs, trompe-l’œil et défis sensoriels sont autant d’activités qui permettent aux visiteurs d’en savoir davantage sur les mystères du cerveau. Chacun peut se promener dans une pièce infinie, marcher au plafond, défier les lois de la gravité, ou encore se prendre en photo dans des configurations étonnantes. On se rassure, car tous les recoins du Musée de l’illusion de Lille s’accompagnent d’une explication rationnelle.

Lille, nouvelle terre d’aventures

Lille à l'envers

Ici, une image vaut mille mots ! Elle permet d’apprendre beaucoup sur les pouvoirs extraordinaires de la vue, la perception et le fonctionnement de l’intellect. Avec pour objectif de découvrir pourquoi les yeux perçoivent des choses que le cerveau n’arrive pas à comprendre. Le choix de Lille pour cette nouvelle ouverture ne tient pas au hasard. Métropole située au carrefour de l’Europe, elle bénéficie d’une position géographique stratégique.

Au Musée de l’Illusion, l’imagination est la seule limite

Lille MIROIR

Se rendre au Musée de l’Illusion, c’est s’émerveiller. Défier la perception en sautant dans l’univers tridimensionnel du Tunnel Vortex, où sous un air visiblement stable et plat, personne n’est capable d’avancer. Le parcours mène ensuite vers une collection d’hologrammes, puis dans la Salle des Miroirs pour observer son reflet déformé. Et enfin dans la Salle de l’Infini pour tenter de résister aux lois de la gravité et des dimensions. De quoi défier les yeux et régaler l’esprit ! museedelillusion.fr

Réouverture annoncée du musée des Beaux Art de Draguignan

Musée Rude et Maison Magnin, 2 bonnes raisons de redécouvrir Dijon

Horch Museum, conservatoire intemporel des voitures Audi

Musée Grévin, 142 ans, des stars et 250 poupées de cire