La symbolique baroque au domaine départemental de Sceaux

Allegoria retrace l’importance de ce genre en France, au 17e siècle

Très riches en patrimoine, les Hauts-de-Seine ouvrent les portes du Domaine Départemental de la ville de Sceaux. Ils présentent pour l’occasion l’exposition temporaire, Allegoria, les clés de la symbolique baroque. Jusqu’au 14 janvier 2024, elle retrace à travers des tableaux, des dessins et des estampes son évolution. Ainsi que l’importance du genre allégorique en France, au 17e siècle. Ce genre artistique iconographique fut utilisé par Pierre Paul Rubens, Annibal Carrache, Diego Velázquez, Johannes Vermeer et Charles Le Brun, décorateur de la galerie des Glaces de Versailles, avec une apogée sous le règne de Louis XIV. Il se définit par la représentation d’une idée abstraite ou d’une fable par une figure humaine. Parfois animale ou hybride (lion, dragon, centaure). Il combine ainsi à la fois, à titre de symbole, la personnification d’une idée et un exemple qui vise à exprimer une idée à travers la représentation générique d’une situation exemplaire. 

Le grand retour du style baroque

Dans les anciennes écuries du Domaine départemental de Sceaux, les œuvres présentées ont un spectre très large. Elles vont de Claude Vignon à Simon Vouet, Jacques Blanchard, Laurent de La Hyre et Philippe de Champaigne. Le site accueillent également celles de Jean Tassel, Pierre Mignard, Jean Jouvenet, Antoine Coypel… De quoi permettre au plus large public d’entrer dans le secret d’un langage symbolique. Chacune d’entre elles fera l’objet d’une étude détaillée pour préciser le sens des éléments constitutifs de son discours. Le tout, sous le commissariat d’exposition de Dominique Brême, Directeur du Musée du Domaine départemental de Sceaux.

Une ville au patrimoine culturel dense

baroque tableau

La mise en valeur de la coupole du pavillon de l’Aurore, peinte par Charles Le Brun, à la demande de Jean-Baptiste Colbert, en 1672, constitue naturellement le prolongement monumental de l’exposition. Encore un bon prétexte pour sillonner les petites routes de charme de cette ville résidentielle, à quelques kilomètres de la capitale. 8, avenue Claude Perrault – 92330 Sceaux. domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.fr

FAB Paris, le salon artistique qui monte en puissance

L’Alliance des Corps de Marinella Senatore

Musée des Beaux Arts de Rouen : l’hommage à Walter Crane

Cohle Gallery : l’émergence de nouveaux talents avec « Here comes the sun »