À Sète, le musée Paul Valéry invite les arborescences de Pierre-Luc Poujol

Préserver la nature en la peignant selon ses rêves

Avec l’exposition de Pierre-Luc Poujol, le musée Paul Valéry, une institution culturelle de la ville de Sète, en Occitanie, surfe sur la plus belle des tendances. La nature. Aujourd’hui, c’est automatique ! Plus une exposition, une collection de vêtements, de meubles, une carte de restaurant ou une gamme de papiers peints qui ne fasse référence à la nature. Au fil des ans, c’est devenu un passage obligé pour tous les artistes. Comme une prise de conscience globale et générale des créateurs en tous genres. Pierre-Luc Poujol n’est pas le dernier à s’inspirer de l’environnement dans ses créations, avec Arborescences. Du 23 mars au 26 mai 2024, plus de 70 de ses œuvres, peintures et sculptures sur bois, s’installeront dans les salles muséales. Pour mettre l’arbre en avant.

Les expériences nature de Pierre-Luc Poujol

Pierre-Luc Poujol arbre noir

Situé au cœur du travail de Pierre-Luc Poujol, cet élément n’est jamais dépeint ouvertement, tel quel, brut. Il est plutôt dévoilé en variant les techniques de « Dripping ». Mais aussi de résille ou sur une toile délavée afin d’accentuer les effets de sa décomposition que l’artiste souhaite nous montrer. Dans une fragilité due aux catastrophes naturelles entrainées par le changement climatique. Avec lui, le motif de l’arbre se charge de couleurs triomphantes. Entre abstraction et figuration, en évoluant vers des formes de plus en plus déstructurées.

Des œuvres à regarder de très près

Pierre-Luc Poujol arbre rouge

Pour donner plus de sens à son engagement, Pierre-Luc Poujol utilise des fragments de végétaux au lieu de pinceaux. Puis il ajoute des matériaux naturels, tels que la cendre ou le bois brûlé. Le but n’est plus de travailler sur la nature, mais littéralement avec elle. Avec pour résultat des œuvres singulières, sans débauche de moyens, qui font presque des arbres, de leurs troncs, des feuillages et de l’écorce de véritables idéogrammes. En rendant leur beauté définitivement désirable… museepaulvalery-sete.fr

Salvetat : l’eau naturelle gazeuse fête ses 30 ans

Harry Potter, l’exposition enfin à Paris

Drawing Lab : une plongée dans l’univers captivant de Suzanne Husky

Derniers Voyages de Vincent Van Gogh, à Auvers-sur-Oise